360°

Ce qui m'a toujours intéressé en photographie, c'est cette possibilité de voir différemment, sur le fond mais aussi sur la forme. Voir plus loin ou au grand angle, voir en noir et blanc, voir la nuit, l'ultraviolet ou l'infrarouge... A ce titre, les images 360° me fascinent. La notion de cadrage disparaît puisque l'on couvre l’intégralité du champ, ne restent que l'instant et le point de vue pour composer. La projection finale pose également question, puisque dans tous les cas il s'agira d'un cliché n'ayant rien à voir avec notre vision, il n'y a donc pas de "bonne" ou "mauvaise" projection et l'on peut explorer à loisir les différentes possibilités.

Le coin était joli et enchanteur, mais malheureusement recouvert de seringues, déjections et ordures en tout genre (j'ai choisi le point de vue on l'on en voyait le moins et j'ai un peu tamponné).