L’œil de la nuit

Le soleil se couche, le voile lumineux disparaît et le rideau bleu s'écarte, ouvrant une fenêtre sur l'univers... mais le noir se fait rare. Partout l’œil de la nuit reste mi-clos, se couvrant d'une paupière blanche. Notre pollution lumineuse nous ferme cette porte vers l'infini. Ces images sont des clichés à très large champ, l'intégralité de la voûte céleste y est visible. Ces cieux saisis à presque 360° révèlent un horizon lumineux dans toutes les directions et une nuit qui n'est plus visible qu'au zénith, au centre de l'image.


Loading more...